Le numérique : une opportunité pour les services essentiels et le développement

03/07/2018 > 04/07/2018 - Rabat, Maroc

En 2017, (Re)sources a consacré ses travaux de réflexion à l’impact du numérique sur l’accès aux services essentiels dans les pays en développement. 5 conférences ont été organisées avec le concours d’une quinzaine d’experts: des entreprises, des start-up, des chercheurs, des bailleurs, des consultants et des acteurs de la santé. La réflexion a porté sur les services essentiels - l’eau, l’assainissement, l’énergie – et a été étendue à d’autres services de base comme les déchets, les transports ou encore la santé.

(Re)sources a décidé d’élargir le champs de cette réflexion à Rabat, aux côtés d’experts du développement marocains, africains et français pour l’enrichir de l’expérience des territoires du Sud et mieux appréhender la réalité du digital à l’oeuvre dans ces géographies. (Re)sources a souhaité étudier de manière optimiste et réaliste les effets multiples de cette révolution numérique sur les services essentiels et, par voie de conséquence, sur le développement. Si le numérique stimule en profondeur l’innovation technologique, sa portée est beaucoup plus vaste : il bouleverse les modes de gouvernance, féconde de nouveaux usages, change la manière de concevoir l’organisation des villes, renouvelle les modèles économiques, etc... C’est une révolution disruptive dans l’histoire de l’humanité qui transforme nos sociétés à tous les niveaux et quelques soient les territoires. 

Bien évidemment, le digital n’est pas la solution à tout, notamment à l’accès physique aux services de base comme l’eau, l’assainissement et l’énergie. S’il se distingue par son ampleur d’action et sa capacité de transformation, il agit comme un levier dans le domaine des services essentiels à différents niveaux. L’amélioration des connaissances sur les ressources, le suivi à distance des indicateurs liés à l’eau ou l’énergie, l’optimisation énergétique et la décentralisation ou encore le paiement mobile des services illustrent le champ des possibles du numérique. 

Cependant, seuls la volonté politique, l’accompagnement et la formation, la création de partenariats intelligents, un fléchage adéquat des financements sont susceptibles de produire des résultats à grande échelle, synonymes de progrès pour les populations. Les enseignements de ce cycle numérique, qui ont été exposés en introduction de cette journée de colloque, ont ouvert une réflexion collective pour décrypter les enjeux et les leviers du digital dans les pays émergents et en développement. 

 

>>   Télécharger les actes du colloque    <<

 

Programme du 3 juillet:

- OUVERTURE DU COLLOQUE :

Charafat AFILAL, secrétaire d’État marocaine auprès du ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, chargée de l’eau. 
Othman El FERDAOUS
, secrétaire d’État marocain chargé de l’Investissement auprès du ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique.

- INTRODUCTION : 

Patrice FONLLADOSA, Président fondateur de (Re)sources

- Rétrospective du cycle numérique 2017 de (Re)sources

Guillaume JOSSE, directeur de projets, Groupe Huit et David Ménascé, expert des stratégies d’accessibilité au marché Bottom of the Pyramid, Azao

- TABLE RONDE A : «Le Big Data au service du développement»

Modératrice :
Mathilde MARTIN MOREAU, experte innovation sociale, Azao​
Intervenants :
Elisabeth MEDOU BADANG, directrice de zone et porte-parole Afrique Moyen-Orient, Orange
Afke SCHAART, directrice régionale et vice-présidente Europe, GSMA
• Carlo MARIA ROSSOTTO, coordinateur TIC Moyen-Orient/Afrique du Nord -Europe etAsie
centrale, Banque Mondiale

- PITCH «10 minutes pour convaincre»

Abdou MAMAN kané, entrepreneur social, directeur fondateur de Tech-Innov, inventeur du système de télé-Irrigation

- DISCUSSION : «Dualité de la smart African city»
Jérôme CHENAL, docteur ès Sciences de l’Ecole Polytechnique de Lausanne, architecte et urbaniste
Animation de la discussion par Laure CRIQUI, spécialiste en développement urbain international, IDDRI

- PITCH «10 minutes pour convaincre»

Karim EL ALAMI, directeur et fondateur, E-Lum Energy

 

- TABLE RONDE B : «Le numérique : mythes et perspectives pour l’Afrique subsaharienne»

Modératrice :
Martine VULLIERME, directrice adjointe Veolia Afrique Moyen-Orient
Intervenants :
Saloua KARKRI BELKEZIZ, Présidente-directeur général de Gfi Informatique et présidente de l’APEBI​
William ELONG, fondateur de Will & Brothers et de Drone Africa
David Ménascé, expert des stratégies d’accessibilité au marché Bottom of the Pyramid, Azao
Marie-Christine LEBRET, responsable du programme TIC pour le développement, ONG Gret

- PITCH «10 minutes pour convaincre»
Guillaume JOSSE, directeur de projets, Groupe Huit

- PITCH «10 minutes pour convaincre»
Arnaud BRUNELLE, directeur commercial, City Taps​


- TABLE RONDE  C : «Gouvernance et numérique : une transformation en cours»

Modérateur :
Guillaume JOSSE, directeur de projets, Groupe Huit
Intervenants :
Laure CRIQUI, spécialiste en développement urbain international, IDDRI
Mohamed LAKHLIFI, président de E-Madina, vice-président de Maroc Numeric Cluster
Nicolas MIAILHE, co-fondateur et président, The Future Society


- ÉCHANGE ET CONCLUSION

 

Pour en savoir plus : contact@thinktank-resources.fr

Eau
Eau
Énergie
Énergie
  • Le numérique : une opportunité pour les services essentiels et le  développement

Vidéos de l'évènement

Intervention de Othman El Ferdaous au colloque
Dualité de la smart African city : discussion avec Jérôme Chenal & Laure Criqui
10 minutes pour convaincre avec Karim El Alami, directeur fondateur de E-lum Energy
10 minutes pour convaincre avec Abdou Maman Kané, directeur fondateur de Tech-innov
1
Le numérique : une opportunité pour les services essentiels et le développement