Gérard Payen : 2015, une année historique pour les services essentiels

28/09/2015 - Paris

Les gestions de l’Eau, de l’Energie et des Déchets reconnues comme des priorités pour l’humanité !

En décembre 2014, le Secrétaire général de l’ONU avait annoncé que l’année 2015 serait historique avec l’adoption d’objectifs mondiaux permettant d’affronter les plus grands défis de l’humanité et un accord pour maîtriser les changements climatiques. Ces deux progrès majeurs sont en bonne voie. Le premier est atteint : la totalité des pays ont réussi à se mettre d’accord sur 17 grandes priorités d’action, les Objectifs de Développement Durable (ODD) adoptés à New York ce 27 septembre en présence du pape François et de François Hollande.

Prenant la relève des huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), cette nouvelle feuille de route 2015-2030 est bien plus ambitieuse que la précédente. Elle concerne aussi bien les pays développés que les pays en développement. Les ODD comprennent 169 cibles précises et quantifiées. Les progrès vers ces cibles seront mesurés année après année, ce qui permettra de prendre des mesures correctrices si nécessaire. Il s’agit d’une politique mondiale non contraignante mais, chaque pays sera obligé de s’y référer.

De nombreuses cibles quantifiées relèvent des services essentiels au coeur des préoccupations de (Re)Sources:
 
Eau
L’un des grands Objectifs est dédié à l’eau et à l’assainissement. Avec 6 cibles opérationnelles, l’ODD 6 concerne l’ensemble des enjeux majeurs de l’eau : accès à l’eau, à l’assainissement & à l’hygiène, lutte contre la pollution & gestion des eaux usées, gestion durable des ressources en eau pour assurer en permanence les besoins de tous les secteurs, préservation de la biodiversité, bonne gouvernance. En outre, l’eau est concernée par d’autres ODD comme celui sur la résilience des villes aux catastrophes, celui sur la lutte contre la pauvreté qui passe par un meilleur accès aux services essentiels ou celui sur la protection des océans.

Energie
L’un des grands Objectifs est dédié à l’énergie. Cet ODD 7 vise l’accès de tous à des services énergétiques fiables et modernes, à un coût abordable tout en accroissant la part de l’énergie renouvelable et en doublant le taux mondial d’amélioration de l’efficacité énergétique.

Déchets
La gestion des déchets fait l’objet de 4 cibles liées aux ODD relatifs aux villes (« gestion municipale des déchets »), aux modes de consommation et à la protection des océans.
 

Services essentiels
L’Objectif 1 vise à éliminer la pauvreté. Pour ce faire, il comprend une cible visant à faire en sorte que tous les hommes et les femmes, en particulier les pauvres et les personnes vulnérables, aient les mêmes droits aux ressources économiques et qu’ils aient accès aux services de base, 

L’Objectif 11 pour des villes durables comprend une cible visant l’accès de tous à un logement et des services de base adéquats et sûrs, à un coût abordable, et assainir
les quartiers de taudis.

Au niveau mondial, contrairement aux dispositions de l’Union européenne, il n’y avait jusqu’ici aucune vision commune et encore moins de programme d’actions concertées sur la maitrise des pollutions de l’eau, sur l’arrêt de la surexploitation des nappes, ou sur la gestion des déchets. Les ODD représentent donc un changement majeur.
 
De nombreuses cibles ODD sont très ambitieuses et vont nécessiter des politiques renforcées. Ainsi pour l’eau potable, c’est l’accès de tous à une eau non contaminée disponible régulièrement qui est ciblé (et non plus l’accès à des sources non utilisées par des animaux). Pour les pollutions, l’objectif est de réduire de moitié les flux d’eaux usées non traitées : cela signifie en 15 ans de nouvelles installations pour épurer 40% des flux mondiaux actuels ! Les enjeux de l’eau et des déchets vont avoir une visibilité politique et médiatique qu’ils n’avaient jamais eue (l’énergie en avait déjà.).
 
L’adoption de ces ODD ambitieux est une chance historique pour les acteurs de la gestion de l’eau, de l’énergie et des déchets. A eux de la saisir en s’organisant pour entretenir la nouvelle dynamique (le soufflé pourrait facilement retomber) et faire réussir la partie de ces ODD à laquelle ils peuvent contribuer.
 
Gérard Payen, Conseiller du Secrétaire général des Nations Unies en matière d'eau et d'assainissement et membre de (Re)sources.

 

 

 

Eau
Eau
Énergie
Énergie
Assainissement
Assainissement
  • Gérard Payen, conseiller du secrétaire général des Nations Unies en matière d'eau et d'assainissement
Gérard Payen : 2015, une année historique pour les services essentiels