Eau et changements globaux

Les changements culturels et climatiques conduisent dans certaines régions à la diminution des ressources en eau disponibles. 

Des efforts importants ont été accomplis dans la réalisation des OMD pour réduire le nombre de personnes n’ayant pas accès à l’eau et à l’assainissement. Cependant, les défis pour l'accès à l'eau et à l'assainissement demeurent importants face aux changements globaux. Les ressources en eau de la planète subissent un stress énorme du fait de changements mondiaux tels que la croissance rapide de la population, l'urbanisation, le changement climatique, une gouvernance inadéquate et la mauvaise gestion globale de la ressource.

Accès à l'eau et changement climatique

Même si le changement climatique n'est pas la cause principale de la crise de l'eau, il pourrait générer des impacts très négatifs sur les ressources en eau et leur gestion en exercant une pression de plus en plus forte sur les eaux de surface et souterraines. Le changement climatique devrait influer sur la quantité et la qualité de l'eau. Les périodes de sécheresse, d'inondation, d'ouragan et de mousson sont de plus en plus sévères et affectent plus particulièrement les populations des pays en développement. La hausse des températures entraîne une augmentation de l'évaporation et de la fonte des glaciers et réduit ainsi la fiabilité et la qualité de l'approvionnement en eau.Dans les zones côtières, les impacts du changement climatique seront aggravés par la hausse de la mer et la baisse du niveau des eaux souterraines, qui pourraient causer une intrusion d'eau salée dans les aquifères côtiers.

L'ONU Habitat souligne que plus de 3300 villes regroupant plus de 380 millions d'habitants vivent sur des zones côtières à moins de 10 mètres du niveau de la mer. Les estimations de migrants climatiques vont de 200 millions à 700 millions de personnes en 2050 selon l'Organisation des Migrations.

 

Accès à l'eau et croissance urbaine

Le monde est confronté à une urbanisation et un taux de croissance démographique sans précédent, principalement dans les pays en développement. En 2008, l'humanité a franchi une étape, avec plus de la moitié de la population mondiale vivant dans des zones urbaines. En 2030, la population urbaine en Afrique et en Asie devrait doubler par rapport à 2000 et les villes des pays en développement constitueront près de 80% de la population mondiale. Les villes des pays en développement sont en expansion avec des taux de croissance comparables à ceux des villes européennes au 19ème siècle et éprouvent les mêmes difficultés, notamment le manque d'accès aux services de base tels que l'eau et de l'assainissement. 

Cette explosion démographique exerce une pression sur l'accès à l'eau et à l'assainissement et augmente la dégradation des ressources. Au cours des dernières décennies, la demande en eau a augmenté deux fois plus vite que la population, ce qui conduit à des pénuries d'eau généralisées et à des crises de l'eau.

On constate, par ailleurs, de fortes disparités dans l'accès à l'eau et à l'assainissement entre les zones urbaines et les zones rurales et entre les pauvres et les riches ménages urbains. En général, l'accès à l'eau et à l'assainissement est relativement meilleure dans les zones urbaines que dans les zones rurales même si l'accès à l'eau et à l'assainissement progresse moins vite dans les villes du fait de la croissance urbaine. 

 

Pour en savoir plus, lire le colloque "Changements mondiaux : de nouveaux défis pour l'accès à l'eau et à l'assainissement"

 

Recommandations de (re)sources

  • Etablir des indicateurs de suivi de l'impact des changements climatiques sur les ressources en eau autant sur la qualité que sur la quantité
  • Intégrer des mesures d'adaptation aux politiques de préservation et d'utilisation des ressources en eau au niveau national et régional.
  • Traiter la question majeure de « l'habitat informel » dans les zones urbaines car les conséquences sociales et environnementales d'un abandon politique de ces zones seraient dramatiques.
  • Augmenter le financement pour l'extension des infrastructures d'eau et d'assainissement.
  • Gérer la pollution des ressources en eau pour permettre une réutilisation des ressources immédiatement disponibles.
  • Sensibiliser toutes les parties prenantes à l'importance de l'assainissement (éducation à l'eau et à l'assainissement, actions d'émancipation des femmes...)

Repères

  • A l'aube du millénaire urbain, la moitié de la population mondiale vit dans les villes, dont la population augmente chaque jour de 180 000 personnes.
  • D'ici à 2030, 84 % de la population des pays en développement vivront dans les zones urbaines ce qui bien sûr a des conséquences sur l'accès aux services essentiels. 
  • Les pays en développement absorbent 95% de la croissance urbaine mondiale avec, chaque mois 5 millions de citadins de plus à nourrir, loger et auxquels il faut donner accès à l'eau et à l'électricité.
  • Les prévisions pour 2050 nous font attendre 9 milliards de personnes sur terre.

Actualités (Re)sources

Souhaitez-vous recevoir les informations concernant nos actualités et nos événements ?

Merci de saisir votre adresse mail pour finaliser votre inscription :

Eau et changements globaux