Emmanuel de Romémont : Gouvernance, justice sociale et technologie. La question de l’eau au Sahel

« Il n’y a pas assez d’incitations pour permettre l’émergence d’un engagement politique fort et durable, pour faire évoluer les cadres nationaux et internationaux, conditions pourtant nécessaires pour accroître le niveau de connaissance sur les eaux souterraines au Sahel et améliorer l’accès à cette ressource essentielle.”

Emmanuel de Romémont est Général de corps aérien en deuxième section, Membre de (Re)sources, Président fondateur de Rend-Fort, Fondateur et Directeur exécutif de l’Initiative Plus d’eau pour le Sahel.

Dans cet épisode, nous abordons les différentes initiatives dont il est l’auteur autour des enjeux liés aux eaux souterraines dans la région du Sahel. La question de la convergence des savoirs et de la coordination des actions et des acteurs dans les actions de développement et plus particulièrement dans le secteur de l’eau sont également au cœur de cette discussion. Avec notamment la place et le rôle des forces de défense et de sécurité, mais aussi celle tenue par les acteurs locaux, au premier rang desquels les femmes. Est enfin abordée l’importance des outils numériques dans la transmission des savoirs et l’accès aux services essentiels et des nombreuses opportunités qui émergent et sont sources d’espoir.

Conversation enregistrée le 11 Janvier 2021

Partager cet article

Copier le lien de l'article

Copier